in ,

Un souffle sous les masques

Las d’une journée à mille à l’heure, Viktor se rassoit à son bureau sur son précieux fauteuil offert par son épouse, une exclusivité de la maison Taillardat. Rarement préoccupé par sa personne, il remercie Marc d’être présent pour lui. Il compte sur les doigts d’une main les personnes envers qui être reconnaissant, celles qui ont permis, d’une manière ou d’une autre, l’érection de son empire.

Confronté à l’épidémie de HNka virus, quelles réponses va apporter Viktor? Et si l’industrie venait au secours de la politique?

Télécharger votre troisième nouvelle en cliquant sur l’image:

Ou sur ce lien : Un souffle sous les masques – Viktor

Laisser un commentaire

Un souffle sous les masques

Un souffle sous les masques